Le cerf-volant Indoor

La pratique du cerf-volant indoor ou en salle nous vient aussi bien des Etats-Unis que de nos voisins européens. Elle s’est développée en France au cours des années 90.
Le nombre de pratiquant a rapidement augmenté permettant à la fois, la création d’un championnat de France et la réalisation de nombreux festivals administrés par les clubs pratiquants.

Cependant, à partir de 2008, le nombre de pratiquant a dramatiquement chuté. En conséquence, la catégorie indoor s’est vue disparaitre de nombreux clubs.

Néanmoins, le club de Cramay’aile (région parisienne) précurseur de l’indoor en France, a réussi à traverser cette crise. Il a fédéré d’autres clubs autour de cette pratique, permettant le maintien du championnat de France indoor.

Aujourd’hui, le cerf-volant indoor est en cours de renaissance puisque nombre de ces pratiquants n’ont que quelques mois, voire quelques années de pratique.

Par rapport à la pratique extérieure, la météo n’est pas handicapante, permettant une pratique régulière comme tout autre sport d’intérieur.
Contrairement à la pensée collective, aucun ventilateur n’est utilisé. C’est le pilote qui en reculant, crée un vent de 2,3 Km/h suffisant pour le vol des cerfs-volants.

Les lieus de pratique (souvent des gymnases) ont des dimensions ne permettant pas un recul rectiligne. L’utilisateur doit donc tourner pour maintenir le cerf-volant en vol.
En résulte une  particularité du vol indoor, le cerf-volant peut voler aussi bien à 360° horizontalement qu’à 180° verticalement. Celui-ci évolue donc, dans une zone en forme de demi-sphère, au final juste limitée par le sol.

Les catégories existantes sont :
• Le monofil pilotable
• Le 2 Fils pilotables
• Le 4 fils pilotables.

Les cerfs-volants indoor pilotables sont spécifiques à cette pratique. Ils se rapprochent tout de même des cerfs-volants outdoor SUL (Super Ultra Léger). Ils sont relativement rares dans le commerce et restent majoritairement
des cerfs-volants fabriqués sur demande. Il n’en existe que peu de modèle. On pourra tout de même citer :
• L’Aérobe et le Grace en catégorie monofil
• Le 4d Prisme, l’Amazing Level One, le Sphère Kithehouse en catégorie 2 fils
• Le Révolution Indoor en catégorie 4 fils.
 
De par la rareté de ces cerfs-volants dans le commerce, de nombreux pilotes les fabriquent eux-mêmes.

En France, une des spécificités est l’utilisation de ligne de 5,50 m (pour les 2 et 4 lignes) durant le championnat de France alors que les américains volent avec des lignes de 3 m.

Le choix Français est objectivement plus judicieux. En effet, grâce à cette longueur de lignes, les pratiquants indoor restent polyvalent et peuvent voler en outdoor sans trop de temps d’acclimatation.

En seul point négatif, remarquons que les gymnases ne possèdent pas tous une hauteur sous plafond optimale pour des lignes de 5,50m.

Actuellement, le championnat de France est organisé chaque année au cours de deux festivals. Seul le vol en monofil n’y est pas représenté. En cerf-volant deux fils, il existe 3 niveaux : novice, intermédiaire et expert.
En 4 fils, un seul niveau subsiste par manque de pratiquant.
Pour chacune des catégories représentées, le championnat se déroule en 2 temps avec des figures imposées (adaptées à la catégorie) ainsi qu’un ballet accompagné musicalement.  
C’est après l’examen des deux épreuves, que le jury établit le podium.

activites: