Le cerf-volant monofil

Ce type de cerf -volant constitue la plus ancienne des pratiques (8000 ans avec le Manu en feuilles cousues de lianes et utilisé pou r la pêche de l'Orphie par les tribus Maori dans les iles mélanésiennes).

Le cerf-volant monofil est maintenu en vol par son pilote avec une seule ligne. Contrairement aux idées reçues, ce type de cerf-volan t nécessite un pilotage de la ligne. En effet, le cerf-voliste monofil peut ressentir intimement les variations du vent à travers les tensions et vibrations de  la ligne. Ces variations de tensions permettent , avec l'expérience du vent, de sentir les cisaillements, les thermiques, les conflits entre les masses d'air ou les courants régionaux.

Le pilote de monofil peut alors interagir sur son cerf-volant en modulant la tension de la ligne : relâcher le fil, ramener le fil, pomper sur la ligne... Il peut ainsi braver les turbulences d'un envol dans une aérologie perturbée par des obstacles et gagner en altitude les vents réguliers et laminaires.

La compétition cerf-volant acrobatique 2 et 4 lignes, d’une olympiade à une autre

Lors de la précédente olympiade, la commission compétition a, sous l’égide de Nicolas Lormeau, travaillé avec engagement et efficacité entre autre sur le « toilettage » du règlement compétition pour le championnat de France.
Celui-ci est maintenant en adéquation avec les règlements internationaux ce qui permet aux compétiteurs d’être prêts pour participer aux compétitions internationales, représenter vaillamment la France et continuer à briller
en occupant les meilleures places !

S'abonner à