Réseau des EFCV

 

Ecoles

Le réseau des Ecoles Françaises de Cerf-volant vise à promouvoir des structures en capacité de proposer des animations, des cycles de formation et de monter des projets éducatifs en lien avec l’activité Cerf-volant. Les écoles s’engagent à respecter une charte de qualité et sont suivies dans leur fonctionnement. Dans le cadre de leur partenariat avec la FFVL, elles délivrent des licences spécifiques et disposent d’outils pédagogiques et de promotion.

Une douzaine d’écoles sont réparties sur le territoire et en fonction de leur mode d’organisation peuvent vous proposer différents types de prestations. Retrouvez-les sur notre carte interactive lien ou dans le tableau de synthèse en bas de page, il sera mis à jour en janvier 2018.

Licences

Les écoles du réseau EFCV délivrent des titres de participation (usage ponctuel) ou des licences annuelles en fonction du projet auquel elles participent.

Ces produits sont assortis d’une assurance de base et peuvent être complétés par des options : (tableau de synthèse)

TP à 1 euros  ou Licence Educ’en Ciel

 

Outils pédagogiques

Les écoles disposent du passeport de progression en cerf-volant acrobatique

Ainsi que de fiches pédagogiques et de panneaux d’information

 

Liens utiles

http://federation.ffvl.fr/pages/ducenciel

Facebook cerf volant

 

Les clubs/écoles sont classés par code postale, afin de localiser un club prés de chez vous.
A bientôt......
 

Le cerf-volant monofil

Ce type de cerf -volant constitue la plus ancienne des pratiques (8000 ans avec le Manu en feuilles cousues de lianes et utilisé pou r la pêche de l'Orphie par les tribus Maori dans les iles mélanésiennes).

Le cerf-volant monofil est maintenu en vol par son pilote avec une seule ligne. Contrairement aux idées reçues, ce type de cerf-volan t nécessite un pilotage de la ligne. En effet, le cerf-voliste monofil peut ressentir intimement les variations du vent à travers les tensions et vibrations de  la ligne. Ces variations de tensions permettent , avec l'expérience du vent, de sentir les cisaillements, les thermiques, les conflits entre les masses d'air ou les courants régionaux.

Le pilote de monofil peut alors interagir sur son cerf-volant en modulant la tension de la ligne : relâcher le fil, ramener le fil, pomper sur la ligne... Il peut ainsi braver les turbulences d'un envol dans une aérologie perturbée par des obstacles et gagner en altitude les vents réguliers et laminaires.